Feu vert concernant la création d’un nouvelle carte bancaire internationale appelée : Carte Technologique Internationale.

Feu vert concernant la création d’un nouvelle carte bancaire internationale appelée : Carte Technologique Internationale.

Dans une circulaire diffusée aujourd’hui 10 avril vers 16h par la Banque Centrale de la Tunisie (BCT) aux différentes banques et institutions financières qui sont sous sa tutelle, Chadly Ayari, le gouverneur de la BCT, a donné le feu vert concernant la création d’un nouvelle carte bancaire internationale appelée : Carte Technologique Internationale.

En vertu de cette circulaire, toute personne physique résidente en Tunisie qui a au moins le Bac ou tout diplôme équivalent, bénéficiera de l’équivalent de 1000 dinars en devise qu’il pourra exploiter pour l’achat de services sur Internet. Ces paiement concernent (telles que mentionnés sur la circulaire) «les frais relatifs à l’hébergement de sites Web ou d’applications mobiles, à la publicité et aux abonnements aux sites Web étrangers notamment les plateformes de sous-traitance (Freelance) et les sites Web à caractère éducatif, les dépenses relatives à la collecte d’informations et à l’achat de services de formation en ligne d’outils de développement d’applications et de licences logiciels».

bct3-10

Une partie de la circulaire de la BCT portant sur la création de la Carte Technologique Internationale

Le montant alloué à ce type de carte est de 1000 dinars sur 12 mois (année administrative) que le bénéficiaire pourra consommer en une seule ou plusieurs fois. Mais pour pouvoir en bénéficier l’année suivante, il faudra qu’il dépose une demande auprès de la BCT via sa banque en présentant une déclaration fiscale attestant que la dite personne est non redevable au fisc.

Quant aux entreprises, les conditions d’octroie sont moins intrusives vu que la dite société devra fournir en une seule fois un dossier contenant, entre autre, son statut, son registre de commerce ainsi que l’attestation de dépôt de déclaration auprès de l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation. Le montant de cette carte internationale technologique Pro, est de 10 mille dinars par an.

 

bct2-10

Une partie de la circulaire de la BCT portant sur la création de la Carte Technologique Internationale

Quant aux conditions d’utilisation, la circulaire mentionne les mêmes critères. Mais les entreprises pourront, toutefois, l’utiliser pour acheter des services de télécommunications (appels VoIP, SMS, service de vote ou serveur vocal, etc.).

 

bct1-10

Une partie de la circulaire de la BCT portant sur la création de la Carte Technologique Internationale

La circulaire de la BCT mentionne, en outre, que les personnes ou sociétés qui n’entrent pas dans les critères listés par la circulaire (ou pour demander un montant supérieur au quota) pourront déposer une demande spéciale au guichet de la Banque Centrale avec avis favorable et écrit par le ministre des TIC et de l’Economie numérique.

Il ne reste plus, donc, que les banques tunisiennes appliquent cette circulaire en mettant à jour leur Système d’Information (SI) et passent commande de nouvelles cartes bancaires dédiées à ce nouveau système. Rappelons, en effet, que les bénéficiaires de la Carte Technologiques Internationales pourront l’utiliser aussi pour retirer de l’argent via les Distributeurs Automatiques de Billets (DAB).

Welid Naffati

Source THD

Laisser une réponse